Sultanat d’Oman #3 – Mascate et Musandam

Cet article relate la suite de notre voyage au sultanat d’Oman. Pour commencer le récit depuis le début, c’est par ici !

Sélection d’écoute pour cet article : Gérard Lenorman – Gentil Dauphin Triste 

 

Une journée à la plage pour se remettre d’un road trip éprouvant

Un lever tardif

Après les aventures des trois derniers jours, nous n’emmergeons que très tard et la tête un peu dans le pâté en ce lundi matin. LeCug se motive et part acheter deux fresh lemon mint et un avocado juice, notre découverte de la veille, que nous dégustons la clim à fond devant le replay du débat présidentiel. De quoi vendre du rêve à tous nos lecteurs. Nous rangeons également un peu l’appartement, faisons la vaisselle. Décidément, un voyage, ce n’est pas toujours du 100% d’énergie.

Une virée à la plage

C’est finalement vers 14h que nous décollons, direction la plage, pour continuer l’activité fulgurante de cette journée. Nous retrouvons le même spot et dormons par mal sur le sable, en attendant le retour de LaGoune du travail. Cette fois-ci, nous n’avons pas oublié la crème solaire, et évitons l’écueil de la première fois.

Une soirée dans un club d’expatriés

Au retour de LaGoune, celui-ci nous emmène dans le quartier favoris des expatriés. Bars à cocktails, piscines sur le toit et club branché, c’est un dépaysement en sens inverse, après trois jours de nature et d’échange avec les locaux. La clientèle est caucasienne, porte des chemises-vestes-de-costume et aligne les billets sur le bar. Le ton est donné. Nous y rencontrons d’autres français, qui ont décidé, à l’image de LaGoune, de s’établir dans ce pays. Certains sont, au préalable, passés par les Emirats Arabes Unis, mais tous sont plutôt satisfaits de leur nouvelle vie au Sultanat. Peu pensent rentrer en France un jour. Ce lieu protégé manque tout de même un peu d’authenticité, mais ne manque pas de chic. Nous finissons par un plat de pâtes à l’appartement au retour, avant d’aller nous coucher tôt.

 

A la découverte du centre de Mascate

Location d’une voiture

Mardi, changement total de rythme, nous sommes levés aux aurores pour accompagner LaGoune, qui va nous déposer dans une bonne adresse de location de voiture sur le chemin de son travail.

Le lieu est décomplexé. Le gérant nous tutoie, négocie. Nous finissons par obtenir une jolie voiture pour 10 OMR par jour.

Pas besoin de permis internationaux, nous partons les clefs dans la main à la conquête de la ville.

La Grande Mosquée

Notre premier objectif de la journée est de visiter la Grande Mosquée Sultan Qaboos, la plus grande du pays. Celle-ci, immanquable lorsque l’on traverse la ville, est notamment célèbre pour son lustre grandiose et fait à la main. Le plus grand du monde. Pour y entrer, et par respect, Mélina se doit de porter un voile sur ses cheveux, et les garçons doivent avoir des manches longues et un pantalon. La sécurité à l’entrée se charge de trier les personnes à la tenue inappropriée.

Mussandam et Mascate
Lustre – Crédit Photo : Mélina

Le lieu est superbe, tant par son architecture que par sa décoration. Les jardins sont également très beaux. C’est un très beau lieu de culte, ouvert au public, qui mérite véritablement l’arrêt. A noter que l’accès y est possible que de 8h à 11h et uniquement du samedi au jeudi.

Mussandam et Mascate
Lustre – Crédit Photo : Mélina
Mosquée Sultan Qaboos – Crédit Photo : LaGoune

 

Mosquée Sultan Qaboos – Crédit photo : LaGoune
Arcades de la mosquée – Crédit photo : LaGoune

L’Opéra

Après quoi, nous partons voir l’Opéra, un autre bâtiment majestueux de la capitale. Des visites sont disponibles, mais payantes, et nous choisissons donc de rester à l’extérieur, pour profiter de cette très jolie architecture. Nous y passons trois bons quarts d’heure avant de prendre la route en direction de la vieille ville.

Mussandam et Mascate
Opera – Credit Photo : Melina

 

Mussandam et Mascate
Opera – Crédit Photo : Mélina
Opéra de nuit – Crédit photo : LaGoune

Visite du souq et de Mattrah, la vieille ville

Celle-ci longe l’Océan. Les forts surplombent le centre ville, et les monuments historiques sont nombreux. Plusieurs parcs proposent de très belles vues sur la ville, et nous nous arrêtons au plus connu d’entre eux, le Riyam Park ainsi qu’un autre; plus petit, mais à la vue saisissante.

Mussandam et Mascate
Vieille Ville – Crédit Photo : Mélina

Après quoi , nous garons la voiture et partons visiter le souq. Cartes postales à l’effigie du Sultan, lunettes de soleil ou autres épices, il s’agit du paradis pour un touriste souhaitant ramener quelques cadeaux à sa famille ou à ses amis. Il faut néanmoins négocier : les prix affichés, uniquement les étrangers vont les payer !

Mussandam et Mascate
Souq – Crédit Photo : Mélina

Nous achetons ainsi cartes postales et lunettes de soleil pour Mélina, ainsi que de l’encens, réputé dans le monde entier.

Mussandam et Mascate
Souq – Crédit Photo : Mélina
Mussandam et Mascate
Souq – Crédit Photo : Mélina

Le palais du Sultan

Nous reprenons la voiture, pour aller cette fois-ci admirer l’architecture de palais du sultan, qui se trouve au bout de la ville et en hauteur. Une allée sépare deux très beaux bâtiments. Nous prenons le temps de nous balader un peu, mais choisissons de ne pas aller visiter le musée dont l’entrée est payante, bien que celui-ci nous ait été chaudement recommandé. Mais nous préférons reprendre la route de l’appartement, et profiter du soleil une dernière fois sur la terrasse de l’appartement, la soirée s’annonçant pluvieuse !

 

Une soirée dans un excellent restaurant

A l’arrivée de LaGoune, nous partons découvrir l’excellent restaurant Kargeen. Celui-ci est également un très bon bar a shisha, et nous prenons un vrai plaisir a déguster ces dernières, qui sont faites dans de vrais fruits ! Les cocktails (sans alcool) sont également excellents. Enfin, la nourriture, pour laquelle nous étions venus en premier lieu, est plus que savoureuse. Nous notons cette excellente adresse, et projetons d’y revenir juste avant notre avion retour.

Mussandam et Mascate
Pina Colada – Crédit Photo : Mélina (Phone)
Mussandam et Mascate
Chicha – Crédit Photo : Mélina (Phone)

Nous finissons par rentrer à l’appartement à minuit passé.

Randonnée sur Mascate et départ en road trip

Session courses avant road trip

Une fois n’est pas coutume, il nous faut préparer le road trip. D’autant plus que cette fois-ci, nous partons le soir même ! C est pourquoi nous faisons un crochet par la grande surface, afin de faire quelques courses.

Une randonnée dans les hauteurs de Mascate

Départ de Randonnée – Crédit Photo : Mélina
Mussandam et Mascate
Randonnée – Crédit Photo : Mélina
Mussandam et Mascate
Comme une fourmis – Crédit Photo : Bastien

Ensuite, nous nous rendons dans la vieille ville, afin, cette fois-ci, d’y faire une randonnée qui la surplombe. Sur la corniche de Mattrah, peu après le souq dans la direction de Riyam Park, il faut tourner au niveau de Bank Muscat en direction d’un cimetière qui est le point de départ d’un sentier jusqu’au Riyam Park à travers les montagnes qui surplombent Mattrah. Il est alors assez sympathique de revenir par la ballade de bord de mer.

Mussandam et Mascate
Première vue sur la baie – Crédit Photo : Mélina

C’est une très jolie boucle de 3h, peu balisée, proposant a la fois des paysages montagneux et des vues sur mer. La pluie de la veille a un peu inondé certains passages, mais cela reste complètement praticable, même en chaussure de ville. C’est clairement une superbe ballade, accessible facilement, que nous recommandons a tous ! Nous prenons des photos par centaines, et profitons régulièrement des points de vue sur la mer.

Mussandam et Mascate
Montagnes au dessus de la ville – Crédit Photo : Mélina

Retour de la voiture de location

La balade nous ayant occupés une bonne partie de l’après midi, nous partons rendre la voiture de location aux alentours de 16h, afin d’être opérationnels à 17h pour sauter dans la voiture de LaGoune et décoller, direction Musandam.

Depart pour Musandam – On est motivés !

Voici notre objectif pour les 3 prochains jours :

En route vers Musandam.

Pas de quoi chaumer !

Les passages de douane – Round 1

Nous quittons Mascate vers 17h30 et commençons à rouler, direction la frontière Emirati. En effet, Musandam est une péninsule du Sultanat, qui se trouve au milieu des Emirats ! Nous avons donc augmenté l’assurance de la voiture afin de couvrir l’étranger.

Nous roulons bien 3h avant d’atteindre la douane. Nous nous laissons glisser jusqu’à ce qui semble être un poste de douane Emirati. Ceux-ci nous demandent le laisser passer, que nous ne possédons pas. L’anglais est laborieux, et on nous demande finalement d’arrêter la voiture sur le côté, et de remonter sur nos pas pour obtenir le VISA. Nous nous rendons donc à la maison de l’autre côté de l’autoroute (en traversant à pieds donc) pour y récupérer le VISA. Ils nous annoncent que ce n’est pas possible, et qu’il nous faut d’abord passer le poste de sortie d’Oman, qui se trouve excentré de la route faute de travaux. Nous finissons par nous y rendre à pieds, et obtenons le tampon de sortie. Puis nous nous rendons a la frontière Emirati pour le VISA. Enfin, nous récupérons la voiture, faisons demi-tour, et repassons la frontière à l aide du laisser passer. En tout, nous y aurons passé quasiment 1h30.

Les passages de douane – Round 2

La route continue sur plusieurs heures. Nous nous relayons pour dormir tant bien que mal, jusqu’à arriver à un autre poste de douane. Pour celui-ci, on nous refuse nos passeports et notre argent, et nous sommes orientés vers un homme dans un minuscule cabanon grand comme un placard à balais, où un homme nous demande de l’argent en liquide. Nous nous exécutons. Il nous donne alors un bout de papier sans inscription, mais déchiré d une certaine façon, et nous fait signe de retourner au poste de douane. Nous nous exécutons. Le douanier annule donc nos visas Emiratis a peine créés, puis nous laisse passer jusqu’au poste Omanais, où nous dérangeons les douaniers pendant leur visionnage de Belle Et Sébastien. Nous y récupérons de nouveaux visa, et pouvons continuer notre chemin.

Un sommeil (très) bref dans la voiture

Nous atteignons Khasab, la principale ville du Musandam vers 4h du matin. Le soleil se lève déjà au loin, les premières lueurs. Nous cachons la voiture sur le bord de la route et nous endormons quelques heures. Les réveils sont réglés sur 8h.

Une journée sur Musandam

A moitié cassés par la nuit, notre session d’habillement se résume a fermer les braguettes déboutonnées pour la nuit. En 10mn, nous sommes repartis, direction le port, ou LaGoune a réservé un Dho, bateau traditionnel omanais, auprès de Momo, un contact donné par une amie. La journée coûte 20 rials par personne avec déjeuner et boissons inclus.

Celui-ci, privatisé car il n’y a pas grand monde en semaine, doit nous emmener dans les Fjords. Le temps est brumeux, le lieu semble surréaliste.

 

Une journée à bord d’un Dho

Le prestataire est très sympathique et le bateau est a nous. Sur place, boissons non alcoolisées à volonté, coussins. Bref, tout ce qu il nous faut pour nous remettre de cette nuit compliquée !

Nous prenons la mer, direction le grand large. Des la sortie de la baie, notre capitaine se met a siffler. Les dauphins à bosse répondent au signal et viennent jouer avec nous. Ils ne nous quitteront pas de la journée.

Mussandam et Mascate
Dauphin – Crédit Photo : Mélina
Dauphin à bosse – Crédit photo: LaGoune

Les paysages sont a couper le souffle, le rythme est relaxant. Les dauphins sont omniprésents et, depuis midi, un repas est servi, à nous de nous servir. Il est délicieux. Nous jouons a piloter l’embarcation jusque vers 14h, où nous nous arrêtons pour faire du snorkeling.

Mussandam et Mascate
A bord du bateau – Crédit Photo : Mélina
Dho dans les fjords – Crédit Photo : LaGoune
Notre « Skipper » et son trophée – Crédit photo: LaGoune
Village de pêcheurs en bordure de fjord – Crédit photo: LaGoune
Sur le Dho – Crédit Photo : LaGoune

La visibilité est correcte, bien que perfectible. Nous rencontrons énormément de poissons, ainsi qu’une tortue de mer et quelques raies, puis retournons sécher et dormir au soleil a bord.

Retour sur la terre ferme

Vers 16h, nous rentrons a bon port. La journée aura été magnifique, et nous sommes très heureux. Entre temps, la journée est passée, et nous croisons de nombreux pécheurs rentrant chez eux.

Nous reprenons encore une fois la voiture, direction Dubaï !

Et c’est reparti pour la douane !

Mais pour cela, il nous faudra passer encore une douane ! Cette fois ci, nous sommes rodés, et bouclons l’affaire en 20mn. Il ne nous reste plus qu’à trouver un lieu de free camping, et à passer la nuit ! Demain, Les Emirats Arabes Unis nous ouvriront les bras !

Envie de découvrir d’autres villes ? Pas de soucis, on t’emmène à Munich !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *