La cuisine de voyage [Inclus : plus de 50 idées de pique-nique]

Conseil d’écoute pour cet article – Le Chef Cochon – Aldo

Pourquoi cuisiner en voyage ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous propose un petit paragraphe sur le « pourquoi ». En effet, quand on voyage, on n’a pas forcément envie de mal manger, ou de manger sur le pouce. Car, bien que nous, caribous fauchés, nous nous en foutions de nous nourrir toute une semaine de noodles juste pour voyager plus, ce n’est en aucun cas la norme ! Pour beaucoup, un voyage s’apparente à des vacances, et donc au plaisir ! Mais alors, pourquoi ?

#1 – Pour réduire le budget

Comme nous vous l’avions montré dans notre article sur les budgets, les repas peuvent très vite peser sur le prix d’un voyage. Votre compte en banque vous remerciera, et vous pourrez d’autant plus voyager !

#2 – Pour pouvoir manger absolument quand vous voulez

Mince, il y a eu plus de circulations que prévu, ou même, vous vous êtes levés trop tard. Résultat, il est 14h30, et toujours aucune ville en vue à l’horizon. Votre repas va se terminer en chips achetées au prix d’un bras sur une aire d’autoroute. Dire que si vous aviez eu votre pique-nique, vous auriez pu manger avec la vue sur le littoral…

Parce qu’un voyage est toujours fait d’imprévu, la flexibilité sur vos repas vous permet de toujours partir plus serein. Plus besoin de réfléchir aux heures convenables auxquelles manger, ou de se dépécher. Il vous suffit de manger quand vous avez faim. De toute façon, tout est prévu.

Nourriture en Voyage Pique Nique
Venise, arrivée de nuit, et pique-nique de nuit avec une superbe vue !

#3 – Et surtout, pour pouvoir manger absolument où vous voulez !

Je pense que c’est là la raison qui nous parle le plus. Un repas dans un restaurant ou un fast-food peut être sympa. Mais avec un pique-nique, vous voilà vite en train de déguster un repas le long d’une plage paradisiaque ou devant un paysage à couper le souffle !

Nourriture en voyage pique nique
Bavière – Pause pique-nique sur fond de lacs
Pique Nique Nourriture en voyage
Mauricie – La pause repas au milieu des arbres

#4 – Car c’est un gain de temps

Cela vous évite de couper votre journée par 1h30 au restaurant quand vous ne restez que peu de temps dans une ville. D’autant plus que, selon la culture du pays visité, les repas peuvent vite s’éterniser.

#5- Et parce que faire les courses dans un autre pays fait partie de la découverte

Les jéricanes de jus d’orange ou le lait vendu en sachet, c’est une vraie expérience que d’essayer de faire ses courses dans un pays qui n’est pas le sien. Découvrir ainsi la différence entre des cultures, de part le panier moyen. Ce serait triste de louper ça, non ?

Nourriture en voyage pique nique
USA et Canada – Découvertes au Walmart

#6 – Parce que vous ne serez plus stressés d’une éventuelle arnaque

L’hygiène, le rapport qualité prix, le temps de service, le goût… Tellement de choses peuvent être des sources de stress au restaurant  ! Avec votre repas, plus besoin de réfléchir à tout ça ! Vous ciblerez des restaurants phares ou recommandés quand vous aurez envie d’un restaurant, et vous ne le savourerez que d’autant plus !

#7 – Et pour ne plus avoir de mauvaises surprises

Des mac&cheese dans le burger ?  Un pourboire non annoncé ? Un goût atroce ? Avec votre repas, vous savez ce que vous mangez, pour tous les jours où l’aventure ne vous fait pas envie. Cela ne vous empêchera pas de partir à l’aventure une autre fois. Parce que c’est drôle quand même, de commander un plat au hasard dans un restaurant de Chinatown… (« T’es sûre qu’il montre pas ses parties génitales là le serveur ?? »)

#8 – Pour pouvoir gérer vos goûts, vos allergies, vos envies

Qui dit repas maison, dit que vous êtes sûrs des ingrédients.

#9 – Et avant tout car la cuisine, c’est convivial

Nous n’oublierons jamais les ribbs au feu de bois, le poulet au miel galère à retourner ou encore cette salade de riz au thon cuisinées en plein milieu de la Gaspésie. Des moments inoubliables, gravés à jamais dans nos mémoires…

Nourriture voyage pique nique
Atelier cuisine en Gaspésie

#10 – [BONUS] Pour pouvoir faire des batailles d’avocat dans une voiture de location –

Ok, pas sûrs que ce soit une bonne idée celle-ci. On ne se refait pas 😉

 

 

Inspirations, idées et recettes

Entrons dans le vif du sujet. Vous y trouverez des idées et inspirations pour tous les goûts, tous les régimes, tous les budgets, tous les appétits, toutes les ambitions. Des recettes 5mn-top-chrono aux recettes demandant un temps non négligeable de réalisation, l’idée est de vous donner l’inspiration de composer les vôtres, afin que pique-niquer devienne un vrai plaisir !

*repas convenant facilement à un vegan
**repas ne nécessitant pas de conditions particulières de conservation pour respecter les normes HACCP – Idéal pour les longs voyages sans accès à un frigo. Attention, certains produits ne se conserveront plus une fois ouverts.
***recettes préférées des voyageurs fauchés !

Le pain comme base du plat

C’est assez classique, certes, mais diablement efficace : le sandwich. Beaucoup le considèrent comme peu glamour, à tord. Déjà, il est facile à transporter. Papier aluminium ou équivalent, voir même essuie-tout, c’est très facile de glisser un sandwich dans son sac. Ensuite, il ne demande pas de vaisselle pour être consommé, ce qui est toujours un bonus. Mais voilà, forts de notre culture « jambon-beurre », nous avons fait du sandwich un sous-repas… Et il est très simple de changer cela !

Les types de pain

Tout d’abord, il ne faut pas hésiter à changer de type de pain. La simple et efficace baguette peut être au maïs, au levain ou même au blé complet. Mais elle n’est pas essentielle. Le club sandwich peut être une option sympa dans un pays où le pain est dur à trouver, et met réellement en valeur certains accompagnements. Le pain bagel, plus brioché, donnera du chic à toutes vos préparations. Enfin, pain pita, wraps ou pains nordiques, clairement moins habituels, vous permettront de donner un goût de nouveauté à vos préparations. A vous donc de piocher au cœur de tout cela, pour que d’un jour à l’autre, vos sandwichs ne se ressemblent pas. Notez que certains pains conviennent même aux régimes sans gluten !

Les garnitures

La deuxième composante de votre sandwich est, bien évidemment, la garniture. En voici quelques exemples :

  • Jambon beurre
  • Saucisson beurre
  • Pain bagnat
  • Salade, jambon, tranche de fromage type tomme
  • Pesto, Mozzarella, Jambon Cru, pousses d’épinards
  • Thon, mayonnaise, concombres, tomates**
  • Salade verte, pomme verte, brie
  • Cream Cheese, Saumon Fumé, avocat ou concombre, pousses d’épinards, (aneth)***
  • Chèvre frais, tomate séchée, miel, (figues), pousses d’épinard ***
  • Cream Cheese, tomates séchées, poivrons marinés, mozza
  • Cream Cheese, tranches de poulet, tomates, cornichons
  • Cream Cheese, pastrami, poivrons crus, oignons rouges
  • Cream Cheese, tomates, poulet fumé, oignons rouges
  • Cream Cheese, moutarde au miel américaine, pastrami, cornichons, salade
  • Pesto, Mozza, Tomates, Jambon cru, Pousses d’épinard
  • Caviar d’aubergine,  dinde fumée, courgettes cuites la veille, (chèvre)
  • Escalopes de poulets cuites la veille, cream cheese, sauce salsa, guacamole, tomates, poivrons crus, cheedar***
  • Houmous, poivrons crus, tomates*,***
  • Houmous, oignons rouges, pastrami, cornichons, olives
  • Jambon de dinde, concombres à la crême, (cream cheese)
  • Mayonnaise, macédoine de légume en boîte, thon en boîte**

La liste de garnitures ci-dessus et bien sûr non exhaustive ! Pinterest regorge d’inspirations. N’hésitez pas à mixer les ingrédients et interchanger les pains ! Par exemple, je recommande les bagels au houmous. Ceci n’a pour but que de donner des pistes dans la composition de vos sandwichs, à vous de voir en fonction de votre budget, et du pays dans lequel vous vous trouvez.

Les tartines

Si vous en avez marre des sandwich, sans pour autant en avoir marre du pain, l’alternative « tartines » (à accompagner d’un peu de salade) est également une bonne option. Voici quelques exemples :

  • Pain Baguette, chèvre frais, huile d’olive, sel, poivre, basilic***
  • Pain frotté à l’ail, Tomate écrasée, jambon rouge***
  • Pain de campagne, cream Cheese, radis, échalottes, persil
  • Pain Baguette, crême ou yahourt, concombre, miel, sel
  • Diverses tartinades classiques : tapenade**, brandade de morue, mousse de foie**, paté**, terrines**, tzatziki, guacamole, etc…

Les tartines se partagent facilement et apportent de la convivialité, sans pour autant nécessiter cuisson. Vous pouvez même pousser le concept jusqu’au croque-monsieur grillé à l’huile d’olive, ou au grilled cheese.

Si vous avez un four à disposition la veille :

Auberge, Airbnb, vans, week end courts… Beaucoup de raisons peuvent justifier d’avoir un four à disposition dans les 48h précédant le voyage… C’est encore mieux ! Voici quelques idées de plats au four qui font de très bons pique-niques :

Quiches et autres tartes

Les quiches

Faciles à faire, et souvent délicieuses, les quiches sont une très bonnes options voyage. Vous pouvez les emmenez entières, à partager, ou en part. Elles se conservent facilement, mais ont par contre pour défaut un temps de cuisson plutôt long. Quelques idées pour les garnir :

  • Classique :  aux lardons
  • Au saumon
  • Féta/Tomates Séchées***
  • Aux poireaux
  • Aux asperges
Les tartes

Sur le même principe que les quiches, les tartes tiennent un peu moins au corps mais sont plus rapide à cuire.

  • Moutarde – Tomate – Thon
  • Pesto, courgettes, chèvre ou pesto, noix, figues, tomates, chèvre***
  • Pissaladière : oignons cuits et un chouila d’anchoix

Cakes ou muffins salés

A partir d’une base de cake salé, plutôt cheap et facile à réaliser, on peut réaliser tout un tas de recettes qui se conservent facilement 24h (souvent bien plus !). Idéal si vous êtes logés en auberge ou Airbnb, et que vous souhaitez manger gourmand mais pour pas cher le lendemain. A cette base, ajoutez à peu près ce que vous voulez :

  • Olives
  • Féta
  • Parmesan
  • Lardons
  • Surimi
  • Roquefort ou Gorgonzola
  • Chorrizo
  • Avocat, saumon fumé, tomates confites
  • Tomates et figues
  • Roquefort et choux
  • Petits pois, jambon, curry
  • Figue + Féta
  • Champignon et moutarde
  • Chèvres + Tomates Séchées/Figues
  • Etc…

Comptez environ 1h de cuisine pour réaliser des cakes pour le lendemain. C’est un repas particulièrement adapté si vous voyagez en groupe. Vous pouvez le décliner en version individuelle en utilisant un moule à muffin au mieux un moule à cake. Avec du lait d’amande, il peut devenir un plat vegan.

Les salades – En plat principal ou en accompagnement*

La base

Une salade, c’est avant tout une base à laquelle on ajoute des topping. Il y a donc moyen de se régaler, il suffit juste d’adapter les contenu à vos goûts !

  • Classiques : mâche, laitue, pousses d’épinard
  • Riz : à oublier au camping vu le temps de cuisson, il est par contre idéal pour les repas en auberge
  • Pâtes
  • Boulgour, quinoa et blés

 

Du côté des garnitures

Faute de pouvoir toutes les lister, voici quelques idées de salade que nous avons beaucoup consommés lors de nos voyages:

  • Riz, Thon, Oeuf Mollés, Tomates
  • Pâtes, Poivrons, Tomates, Jus de citron***
  • Pâtes, Féta, Tomates Cerises, Pousses d’épinard
  • Salade, Comté, Oeufs mollés, Noix
  • Salade, Tomate, Chèvre en tartine, Figues, Miel
  • Pâtes, Avocat, Surima, Mayonaise

A grignoter

Chips et leurs variantes

On ne vous les présente plus, mais les chips et leurs variantes peuvent très bien accompagner un sandwich. En plus, les pays étrangers proposent systématiquement un lot de biscuits d’apéros bien typique, des chips goût « poutine » aux hula hoops anglais. Amusez-vous à les goûter ! On vous recommande également une trempette à côté.

Les dips de légumes*

Pour varier des chips, et si vous faites gaffe à votre ligne, les dips de carrottes, chou fleur ou concombre peuvent être délicieux trempés dans diverses trempettes et dipping. Si vous les achetez sur un marché, ils seront d’autant moins chers !

Et si on regarde côté Asie…

Selon le pays dans lequel vous vous trouvez, les ingrédients occidentaux ci-dessus peuvent être chers ou difficiles à trouver. Pas d’inquiétudes, il y a également matière pour des repas froid côté Asie !

Onigiri et autres bento

Les onigiris sont des boules de riz gluant japonais, dégustées nature ou avec un cœur fourré. Par exemple :

  • Du thon
  • Du concombre
  • De l’avocat
  • Du poisson cru

Ils sont moins faciles à transporter qu’un sandwich, il faudra prévoir un tupperware. Ils demandent également un temps de préparation non négligeable, mais coûtent peu cher en asie !

Pour aller plus loin, vous pouvez également fouiner du côté du Bento !

Soba, la salade à l’asiatique

Les sobas sont des pâtes japonaises, très fortes en gout. Il suffit de quelques algues et d’un peu de Tofu pour leur donner du goût. Elles se mangent froides et se conservent facilement. Vous y trouverez facilement un remplacement de notre salade de pâtes traditionnelles, à coût réduit.

Rouleaux de printemps et sushis végétariens

Si vous êtes courageux, car cela prend du temps de préparation la veille, les sushis végétariens (concombre ou avocat), ainsi que les rouleaux de printemps, sont également des piques-niques faciles à transporter et délicieux.

 

Conclusion

Manger en vacances est souvent un énorme pôle de dépense, mais sur lequel il est très facile de jouer ! On espère que cet article vous aura donné quelques idées. N’hésitez pas à nous partager vos meilleures recettes et vos meilleurs spots de pique-nique dans les commentaires !

Tout cela vous a donné envie de partir ? ça tombe bien, on vous emmène en Bavière à prix doux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *