La Gaspésie, grandiose en toute saison #1

Cet article a été rédigé par Marion, une castor en vacances chez nous, qui nous a accompagnés lors de notre road trip en Gaspésie ! Elle nous livre ici le récit de son premier voyage de fauchés ! 

Marion est également une artiste qui, lors de cette randonnée, a shooté en argentique. Découvrez ses clichés au fil de votre lecture !

Conseil d’écoute pour cet article : The nights – Avicii et Agnus Dei – Samuel Barber 

Jour 1 : De Montréal jusqu’aux portes de la Gaspésie

Préparation et départ

En visite chez les caribous du sud pour quelques jours, ceux-ci me proposent d’aller visiter la Gaspésie, région connue pour être une des plus belles du Québec, et ce pour moins de 80$ par tête … Vraiment !? Ça me parait trop beau pour être vrai … Soit, je signe et j’embarque pour un voyage que je n’oublierai pas de si tôt.

Après avoir pris le soin de cuire 2 kg de pâtes et 1kg de riz, nous partons aux alentours de 18h, six personnes dans un van à 7 places, confort optimal !

Sur la route

La nuit tombe rapidement. Le but est d’atteindre les portes de la Gaspésie avant de s’arrêter pour dormir afin de rejoindre le parc naturel le lendemain matin et partir en randonnée. Nous faisons juste un léger crochet par Québec afin de pouvoir voir les chutes de Montmorency qui de nuit sont toutes illuminées.

Un arrêt pour la nuit

C’est un peu après minuit, une fois Rimouski derrière nous, que nous nous arrêterons enfin pour la nuit. Un peu au hasard, car aucune lumière artificielle n’éclaire les alentours, nous nous posons au bord de la route, au bord du rivage. Nous savons que nous avons les rives du Saint-Laurent juste en face de nous car la route que nous prenons court le long de l’eau, mais de nuit quand on roule la seule chose que l’on distingue est un immense vide noir, réverbérant par intermittence la lumière de la lune. Il fait froid, au-dessous de zéro, je ne m’attarderai dehors que le temps de profiter du spectacle d’un ciel étoilé complètement clair et de quelques étoiles filantes. Le lendemain matin, la vue sera sûrement splendide.

Plqge Gaspésie
Plage au réveil (argentique) – Crédit Photo : Marion

Jour 2 : Randonnée dans le Parc National de Gaspésie

Au réveil

C’est une plage rocheuse déchiquetée de vasques, et de l’eau à perte de vue qui s’étalent sous nos yeux à peine ouverts. Le Saint-Laurent est si large qu’il est impossible de distinguer l’autre rive dans la lumière matinale. Nous prenons le temps de nous promener sur la plage, chacun dans son coin, un réveil méditatif, moment paisible qui n’appartient qu’à soi.

Nous repartons ensuite en direction du parc naturel.

Road Trip Gaspésie
Sur la route – Crédit Photo : Mélina
Road Trip Gaspésie
Sur la route – Crédit Photo : LaGoune

L’entrée dans le parc

C’est vers 11h que nous pénétrons dans le parc naturel de la Gaspésie. Quelques minutes à peine à rouler sur cette route et nous sommes interpelés par des chasseurs arrêtés sur le bas-côté en train d’observer la forêt. Deux jeunes orignaux font leur vie à quelques mètres de la route sans se soucier le moins du monde de notre présence … Found no f*ck to give bro

Orignal Gaspésie
Orignal au détour de la route – Crédit Photo : LaGoune

Fort heureusement pour eux, les chasseurs reprennent vite leur route. C’est plutôt de nous qu’ils finiront par se méfier, car c’est un caribou très déterminé à tirer leur portrait qui les poursuivra à coup d’objectif !

Jusqu’au sommet

Nous reprenons notre route en direction des hauteurs. Peu à peu des plaques de neige font leur apparition et subitement c’est toute la route qui est enneigée. Par la fenêtre s’alternent pins gelés et visions de montagnes saupoudrées de blanc lorsque la pente se fait suffisamment raide pour faire disparaitre la forêt dans un ravin.

Nous atteignons le parking départ du sentier de randonnée que nous avons choisi sur les coups de midi. Après une petite tambouille dans la neige, nous nous mettons en route vers le sommet.

Chemin Gaspésie
Chemin de randonnée – Crédit Photo : Mélina

Une fois sur la randonnée

Arbre Gaspésie
Arbres argentés – Crédit Photo : LaGoune
Arbres Gaspésie
Arbres argentés – Crédit Photo : LaGoune
Arbre argent
Arbre agent – Crédit Photo : Mélina

Il ne fait pas aussi froid que l’on s’y attendait. Il faut dire qu’il fait un temps magnifique. Le soleil en plus de nous réchauffer fait luire la glace de telle manière que le sommet des arbres parait être fait d’argent. C’est une vision des plus étranges, fantastique.

sentier Gaspésie
Fin de sentier – Photo : LaGoune
animal gaspésie
Rencontre inattendue – Crédit Photo : LaGoune

De nombreuses empreintes dans la neige témoignent du passage de  divers animaux, lapins, lièvres, orignaux, et … ours ! Bien tentant de perdre la tête et de suivre la trace qui a l’air plutôt fraîche … mais nous ne sommes pas à ce point inconscients et continuons sur le sentier. Le paysage qui s’offre à nous est déjà suffisamment grandiose pour nous couper le souffle, nul besoin d’émotion plus forte en partant à la chasse à l’ours.

sapin Gaspésie
Sapin figé – Crédit Photo : LaGoune

Je reste captivée à la fois par le panorama global et par tous les détails étincelants que la glace ou le givre dessinent sur chaque arbre, chaque plante, chaque caillou … la lumière rebondit partout, le ciel se réverbère sur la neige créant un camaïeu de bleus et de blancs, le tout formant un paysage cristallin tel que je n’en ai jamais vu jusqu’alors de mes propres yeux. Cette marche restera gravée dans ma mémoire comme un des plus beaux épisodes de mes nombreux voyages. Le panorama au sommet du mont est juste vertigineux.

11056607_10207792178183024_1702185971836503679_o

12139937_10207786373357907_7641536618687793041_o

12182499_10207786308916296_8151768239267082452_o

12182992_10207786470160327_376921532138599134_o

12182568_10207792174742938_2386383923812593855_o

12186455_10207786308716291_6740283996200608700_o
12186483_10207786506201228_1069731133759799428_o

12188129_10207786487080750_6543214772824464275_o

12194519_10207786494560937_2425421274721170956_o

Après s’en être mis plein la vue, nous redescendons, ou dans mon cas glissons tant bien que mal sur un sentier verglacé sur l’autre versant de la montagne. Bientôt nous rejoindrons le van et reprendrons notre route le long du Saint-Laurent, mais les flancs du mont Albert resteront gravés encore un moment sur ma rétine.

Paysages de Gaspésie
Paysages de Gaspésie (argentique) – Crédit Photo : Marion
Paysage montage
Crédit Photo : LaGoune
Paysage enneigé
Crédit Photo : Marion
Banc
Crédit Photo : Marion
Roche
Crédit Photo : Marion
Neige
Crédit Photo : LaGoune
Coucher de soleil
Crédit Photo : LaGoune
Paysage de montage
Crédit Photo : Marion
Paysage enneigé
Crédit Photo : LaGoune

 

Envie d’autres récits nature ? Découvrez notre voyage en Mauricie !

N’hésitez pas à nous raconter vos meilleures randonnées en commentaire !

3 réflexions sur “La Gaspésie, grandiose en toute saison #1

    1. I teach university-level non-majors science and made animations for my students a few years agshs.p.oto.yntheois, ATP cycle, structure of water, and others. They have been excellent teaching tools and hundreds of thousands of viewers have watched them. The next step is to make animated apps that people can use. Let's get in touch to get the ball rolling!Sam

Répondre à Mélina Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *