Road Trip aux USA – Cap Cod et Boston

Cet article sur Boston et le Cap Cod s’inscrit dans le récit de notre road trip aux USA. Pour lire les articles précédents, cliquez ici !

Conseil d’écoute pour cet article : Time of your life – Green Day

Jour 7 : Adieu New York et Cap Cod

Nous sommes vendredi matin et il est déjà temps de quitter la Big Apple pour reprendre la route. L’état des lieux fait, nous entrons dans la voiture. Celle-ci s’est bien remplie depuis le départ, et notre shopping new-yorkais n’a pas aidé à arranger les choses. Nous démarrons avec une armée d’oreillers sur les genoux.

La sortie de la ville

Nous vous l’avons déjà suffisamment dit mais, encore une fois, les routes américaines sont mal signalisées. Nous manquons notre sortie à cause d’un nom abrégé. Nous tournons une heure avant de retrouver le bon chemin. Nous sommes fatigués et les embouteillages sont au rendez-vous. C’est peu souriants que nous quittons la ville en direction du Cap Cod.

Sur la route

La journée passe et se résume par des séries de longues siestes. Cela fait maintenant une semaine que nous marchons une quinzaine de kilomètres chaque jour et dormons peu. Nous commençons à sentir le manque de sommeil. Finalement, cette journée de break ne nous fait pas de mal. Nous faisons notre pause repas dans un fast food pizza plus qu’oubliable. La route est longue, nous ne nous attardons pas.

Le Cap Cod

Au coucher du soleil, nous reprenons vigueur : ça y est, nous sommes reposés ! Les paysages de la côte Est sont beaux maintenant que l’on a quitté l’autoroute. Et il fait bon. L’air marin fait du bien. Les derniers rayons nous guident jusqu’au fameux Cap.

Couché du soleil sur le cap code
Couché du soleil sur le Cap Cod – Crédit Photo : Mélina

Qu’est-ce que C’est ?

Le Cap Cod, c’est ça :

Cap Cod - Crédit Photo : Google Map
Cap Cod – Crédit Photo : Google Map

Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’une « pointe » faite par le continent américain dans l’Océan Atlantique. Une forme de bout du monde, en soi. Ce qui est intéressant, c’est de voir la fin de la route. De se dire qu’après cela, il n’y a plus que de l’eau à perte de vue. Et puis, soyons honnêtes, avec deux Marseillais et un Breton dans la voiture, les paysages maritimes ont tendance à avoir du succès.

Nous finissons par arriver au point « le plus au bout ». Nous nous y garons et sortons de la voiture. Les voitures sont nombreuses, mais pourtant, nous sommes seuls. Un bateau échoué par la marée, une plage de sable fin, le chant de mouette, le tout illuminé d’un crépuscule rose… Autant le dire, le cadre ne manque pas de charme. Armés de nos appareils photo, nous nous engageons sur la digue. De là, nous apercevons un phare au loin. Il guide les voiliers à travers l’eau turquoise. Nous prenons le temps de capturer chaque instant, jusqu’à ce que le soleil disparaisse et nous force à reprendre notre chemin. Notre hôte nous attend pour 22h et il nous reste de la route.

Digue Cap Cod
Digue du Cap Cod – Credit Photo : LaGoune
Cap Cod
Miroir – Credit Photo : Mélina
Couché de soleil Cap Cod
Couché de soleil – Crédit Photo : LaGoune
Mouette Cap Cod
Mouette – Crédit Photo : LaGoune
Couché de soleil Cap Cod
Couché de soleil – Credit Photo : LaGoune
Plage Cap Cod
Plage – Credit Photo : Mélina
Voilier au couché du soleil Cap Cod
Voilier au couché du soleil – Crédit Photo : Mélina
Coucher de soleil cap cod
Coucher de soleil – Crédit Photo : Mélina

Chez notre hôte

Aussi surprenant que cela puisse paraître, nous arrivons à l’heure chez notre hôte. Celui-ci possède un vaste domaine, et la partie de la maison qu’il nous loue est plus que confortable. Dès notre arrivée, il nous la fait visiter. Adorable, il a même préparé des muffins et sorti une bouteille de vin. L’endroit est tel que nous avons juste envie de cocooning. Nous nous installons dans les canapés et allumons Netflix. Le catalogue est riche, et pourtant, nous finissons devant une série disponible en France, à savoir How I Met Your Mother. Nous voilà de nouveau à New York, une bonne assiette de pâtes sur les genoux, et un verre de vin à la main. Nous nous couchons tôt avec la promesse de bruncher le lendemain.

Jour 8 : Immersion paisible dans Boston

Un brunch au coeur du Massachusetts

Levés tôt, LaGoune et Mélina profitent du soleil matinal sur les couleurs d’automne du jardin. Il fait bon ce matin. Et le Massachusetts est magnifique. Après une bonne douche, nous nous rendons au Walmart le plus près. Sur la route, les couleurs des arbres nous éblouissent de leur beauté. Les vingt minutes de route passent vite. Les courses nous prennent une heure et nous rentrons à la maison. Notre hôte a mis à notre disposition un appareil à gaufre. Nous mettons la table au bord de la piscine, branchons la playlist sur les enceintes du jardin et finissons les cuissons. En peu de temps, nos assiettes sont remplies de bacon, eggs and wafles, le tout accompagné de thé, chocolats ou cafés. Le soleil est présent. Il nous faut nous forcer à partir car nous serions bien restés là toute la journée.

Boston : Présentations

Boston
Boston Skyline – Crédit Photo : LaGoune

Boston est la capitale et la plus grande ville du Massachusetts, dans le Nord Est des États-Unis. C’est une ville de 600 000 habitants connue notamment pour les universités de la ville voisine, Cambridge. Boston est également l’une des villes les plus anciennes des États-Unis. Elle a notamment joué un rôle central durant la Guerre d’Indépendance américaine. Au XIXe siècle, l’immigration italienne et irlandaise fournit de la main-d’oeuvre pour ses ports, mais elle se reconvertit au XXe siècle dans la finance. Contrairement aux autres villes américaines, ses rues ne sont pas rectilignes. De nombreux espaces sont piétons et beaucoup de bâtiments datent de l’époque de l’Indépendance.

Nous arrivons sur la ville aux alentours de 13h. Nous découvrons vite une très jolie skyline, où les immeubles anciens viennent contraster avec les buildings modernes. Nous trouvons assez rapidement à nous garer sans trop dépenser.

Shake’n Shack : Le meilleur burger des USA ?

Un ami de Mélina nous a donné rendez-vous pour manger à Shake’n Shack. D’après les classements, il s’agit du meilleur burger des USA. Malgré nos ventres déjà trop pleins, nous voulons tenter l’expérience. Certains optent pour le burger classique, d’autres pour le végétarien, le tout accompagné de frites with bacon and cheese et d’un pichet de bière. Le burger est délicieux. Difficile de dire par contre si c’est le meilleur. La question fait débat. Nous finissons par quitter le fast food pour partir visiter la ville.

Boston Common

Boston Comon
Boston Common – Crédit Photo : LaGoune

Nous arrivons au Boston Common, qui est le parc central de la ville. Très joli, on y trouve de nombreuses familles venues ici se reposer. Nous croisons également quelques personnes venues faire leur footing. Des activités pour enfants sur le thème d’Halloween sont organisées. La ville semble être agréable à vivre.

Le Freedom Trail

Boston
Boston – Crédit Photo : LaGoune

Nous longeons le parc jusqu’au freedom trail.

Cette ligne rouge, tracée au sol, est en réalité un circuit touristique. Il permet de découvrir les principaux vestiges de l’indépendance de Boston juste en le suivant. Des explications sont proposées à chaque point. Nous décidons de le suivre.

State et le Centre ville

Centre Ville Boston
Centre ville – Credit Ohoto : LaGoune
Boston
Boston – Crédit Photo : LaGoune

Celui-ci nous emmène dans un quartier piéton où les bastides historiques sont nombreuses. Nous prenons des photos et découvrons l’histoire de chacun. Le chemin nous emmène jusqu’à l’hôtel de ville – magnifique – puis jusqu’au marché couvert où nous abandonnons la ligne le temps d’entrer dans celui-ci. Nous finissons par traverser l’une des artères principales de la ville. De l’autre côté, la vue sur les buildings au coucher du soleil nous laisse bouche bée. Nous arrivons dans un nouveau quartier piéton où pleuvent les pubs irlandais. Dommage que nous ne restions pas pour la soirée, car chacun d’entre eux semble incroyable.

Little Italy

Boston
Rues du centre ville – Crédit Photo : LaGoune

La ligne nous amène jusque dans Little Italy. Les restaurants et magasins semblent incroyables. Les habitants font la queue devant certains pour goûter les spécialités réputées du quartier. Les deux trottoirs débordent d’habitants de tous horizons, de la femme d’affaires en talon aiguille à l’écolier, en passant par un groupe d’ami venu sûrement ici passer la soirée et les touristes fraîchement débarqués d’un bateau de croisière. À peine la soirée entamée, le quartier est déjà bien animé.

Beacon Hill

Boston
Boston – Crédit Photo : LaGoune

Nous quittons l’agitation du centre-ville pour découvrir le quartier résidentiel. Les maisons se ressemblent les une les autres, avec leurs belle voitures garées à l’avant. Tout y est si calme en ce samedi soir ! Nous coupons au travers pour rejoindre la voiture.

Newburry Street

Boston
Newburry Street – Crédit Photo : LaGoune

Nous remontons Newburry Street. Cette très jolie rue est aussi l’artère commerciale principale de la ville. Les magasins y sont très nombreux, du magasin niche à l’Apple store. Nous y retrouvons la foule, venue ici sortir ou faire des emplettes. Nous finissons par récupérer notre véhicule et quitter Boston même.

Les universités

Nous nous rendons à deux pas, à savoir à Cambridge. Ce lieu est connu pour ses universités, à savoir le MIT et Harvard. Leur taille est incroyable ! Chacune est une ville à part entière, avec ses hôpitaux, son campus, ses magasins. Les étudiants sont dans les rues. Après un tour en voiture, nous retournons chez notre hôte pour une nouvelle soirée paisible.

Jour 9 : Trajet retour jusqu’à Montréal et premières chutes de neige Canadienne

Le départ

Ça y est, notre voyage touche à sa fin. C’est le coeur triste que nous fermons nos valises. Neuf jours, c’est peu, tous comptes faits. Chacune de nos étapes aurait mérité le double voir le triple de temps. Et même la maison de notre hôte, perdue dans la campagne de Masschussets, aurait valu d’y passer des vacances. Nous nous résignons à laisser derrière nous tout cela et reprenons la route.

Un arrêt à Walmart

Afin d’économiser, nous passons à Walmart récupérer des denrées rares ou chères au Canada : parmesan, farine, fromage, noodles… Le magasin en lui-même vaut le détour tant il est grand. Les jerricanes de jus de fruit, les cornichons surdimensionnés. C’est une véritable visite. Nous finissons nos emplettes et repartons.

Arrivés dans les Appalaches

C’est au niveau des Appalaches que les températures baissent. Le soleil finit par fuir sous les nuages. Les nuages deviennent pluie, la pluie devient neige. Nous y voici, avec nos premières neiges canadiennes. Le passage de frontière retour se fait sans difficulté et nous arrivons chez nous en début de soirée.

De retour à la maison : le bilan des neuf jours de voyage

Ces neuf jours, nous les avons attendus, préparés pendant longtemps. Le jeu en valait la chandelle ! Toutes les étapes valaient le détour, et nous aurions même aimé passer plus de temps dans la plupart : faire les musées de Washington, sortir à Harlem, vivre Philadelphie by night… Un voyage est fait de choix, et choisir, c’est renoncer. Nous avons vu énormément de choses incroyables !

Il s’agit d’un de nos road trip les plus chers car nous avons choisi d’avoir un logement tous les soirs et fait beaucoup d’extras (bars, restaurants…). Mais le prix total reste très correct (environ 500$ par personne tout compris) et correspond au budget que nous nous étions imposé. De plus, celui-ci était très équilibré entre routes, visites, paysages, villes, sorties, restaurants, rencontres. Nous avons vu et vécu énormément de choses et cela ne nous a donné qu’une envie : recommencer ! 3200 km, 9 jours, 4 villes, et des souvenirs que nous garderons toujours !

Drapeaux
Drapeaux américains – Crédit Photo : LaGoune

Merci d’avoir suivi nos aventures aux USA !
Plus d’articles sur les États-Unis ? Découvrez le récit de notre randonnée aux Adirondacks !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *