Road Trip aux USA – New York City #2-3 : Manhattan

Cet article s’inscrit dans le récit de notre road trip aux USA. Pour lire l’article précédent, cliquez ici !

Conseil d’écoute pour cet article : Paper Planes – M.I.A

Jour 2 – Exploration de Manhattan

La statue de la Liberté

Après une première journée axée sur la découverte de Time Square et de la cinquième Avenue, nous nous réveillons pour aborder celle-ci avec l’envie de visiter Manhattan. À peine le temps de nous laver et de nous habiller, nous partons pour la bouche de métro située juste à côté. Notre première destination : Battery Park.

Nous prenons donc la ligne R jusqu’à la station Rector Street et nous descendons la rue sur 100 mètres. Nous arrivons dans le fameux parc et sa promenade, qui longe l’embouchure entre Hudson et East River. On y trouve plusieurs monuments comme le Fort Clinton, un fort circulaire qui par le passé avait pour fonction de renforcer la défense de la baie. Il propose ainsi une vue directe sur la statue de la Liberté. Certes, elle est loin. Mais cela nous permet de prendre déjà quelques photos. De plus, la météo est clémente, ce qui rend le lieu encore plus agréable

Battery Park Promenade - Crédit Photo : LaGoune
Battery Park Promenade – Crédit Photo : LaGoune

Étant frustrés de voir la statue de la Liberté d’aussi loin et ne voulant pas dépenser une fortune dans un bateau touristique se rendant sur l’île, Mélina nous fait part d’un bon plan. Elle nous raconte qu’au bout de la promenade se trouve la station Whitehall d’où part un ferry. Celui-ci se rend de l’autre côté de la baie, c’est-à-dire Staten Island. En plus, il est gratuit et passe près de la statue de la Liberté. Que demande le peuple ? L’idée nous paressant intéressante, nous nous dirigeons vers l’embarcadère et nous faisons la queue pour rentrer dans le bateau.

Celui-ci est très grand, c’est donc sans difficulté que nous embarquons. À peine à bord, nous montons au dernier étage possible pour avoir la meilleure vue. C’est alors que le bateau démarre et commence sa liaison. Après 5-10 minutes de trajet, nous passons vraiment près de la statue. C’en est d’autant plus impressionnant et c’est une belle occasion pour nos photographes LaGoune et Mélina pour prendre de magnifiques photos.

Statut de la Liberté - Crédit Photo : Mélina
Statut de la Liberté – Crédit Photo : Mélina

À l’arrivée dans la station de Staten Island, nous voyons que le ferry pour le voyage retour part sur-le-champ. Nous tapons un sprint et arrivons vraiment pile à temps : à peine passé le ponton d’embarcation, nous voyons les portes se fermer. C’est donc parti pour une nouvelle traversée. En plus de pouvoir admirer de nouveau la grande dame au flambeau, nous pouvons contempler la magnifique skyline de Manhattan vue de la baie : à couper le souffle.

Manhattan - Crédit Photo : Mélina
Manhattan – Crédit Photo : Mélina

Wall Street et le World Trade Center

Après cette escapade en mer, nous décidons de nous rendre au quartier d’affaires le plus connu au monde : Wall Street. Une bonne dizaine de minutes à marcher dans les rues peuplées de gratte-ciel aussi démesurés les uns que les autres nous mène près de l’imposante statue en bronze du Taureau de Wall Street. C’est un des monuments les plus photographiés de New York. Nous nous en rendons compte lorsque nous voyons la masse de touristes tout autour. La légende raconte que lui toucher les testicules porte chance. Nous nous prêtons au jeu et prenons des photos…  Nous descendons ensuite la rue juste à notre droite pour arriver au plein cœur du fameux centre d’affaires.

En référence au film de Martin Scorsese Le Loup de Wall Street, nous entamons le fameux chant tiré du film : prononcer des « Hum Hum » tout en frappant régulièrement notre poitrine. Nous sommes les loups de Wall Street !

Panneau Wall Street - Crédit Photo : LaGoune
Panneau Wall Street – Crédit Photo : LaGoune

Le fameux chant du film : The Money Chant tiré du film Le Loup de Wall Street

D’où nous sommes, nous pouvons apercevoir plusieurs infrastructures connues et indispensables à l’économie américaine : la banque de New York, la New York Stock Exchange (NYSE), plateforme principale d’échange de la bourse de New York. C’est un beau bâtiment assez impressionnant de par ses grandes colonnes et son style néo-classique.

Federal Hall - Crédit Photo : Mélina
Federal Hall – Crédit Photo : Mélina

Le temps de prendre quelques photos et panoramas, nous notre visite visite vers ce aui est est ni plus ni moins la place où se trouve le mémorial du World Trade Center. C’est un passage obligé à New York. Nous traversons trois blocs pour y arriver. Nous y découvrons de l’eau tombant dans un trou dont nous ne pouvons pas décerner le fond.

Memorial 9/11 - Crédit Photo : Mélina
Mémorial 9/11 – Crédit Photo : Mélina

Autour de ce bassin, les noms de chaque disparu suite aux tragiques attentats du 11 septembre 2001 sont inscrits. Nous comprenons qu’il correspond  à l’emplacement de la première tour. L’ambiance est très lourde, à glacer le sang. Rien que de penser à toutes ces personnes disparues suite à ces attentats, nous frissonons. Nous remarquons aussi que les stands sont tenus par des guides qui s’avèrent être eux-mêmes des survivants. Nous nous rendons au deuxième mémorial, identique au premier puis nous prenons quelques photos de la tour construite ici même peu de temps après les attentats.

Rose on Memorial 9/11 - Crédit Photo : Mélina
Rose on Memorial 9/11 – Crédit Photo : Mélina

C’est la tour One World Trade Center qui est à ce jour la plus grande tour de New York avec une hauteur de 541 mètres. Deux autres tours sont aussi en construction et viennent s’ajouter aux quatre déjà sorties de terre. Un musée a été érigé en l’honneur des victimes.  Nous quittons cette atmosphère pesante et nous continuons notre exploration de la Big Apple.

Chinatown et Little Italy

New York est connue aussi pour être une des plus importantes villes multiculturelles du monde, avec notamment différents quartiers dédiés à certaines communautés. Un des plus populaires est celui de Chinatown qui se trouve non loin de notre position actuelle. Nous nous y rendons et parcourons la multitude de rues que propose le quartier. C’est un tout autre monde dans lequel nous arrivons, avec un panel de couleurs très riche et un nombre vertigineux d’échoppes avec leurs enseignes inscrites en caractères chinois.

Chinatown - Crédit Photo : LaGoune
Chinatown – Crédit Photo : LaGoune

Les marchés proposent des produits que l’on ne trouve pas d’habitude, avec des fruits exotiques venant d’Asie, des épices en tous genres et des petits crabes bleus et orange. Ces derniers tentent en vain de s’échapper de leur panier. D’autres magasins sont présents en masse comme les fameux salons de massages exotiques, mais aussi des magasins surprenants comme des vendeurs de robes de mariées.

Chinatown Market - Crédit Photo : Mélina
Chinatown Market – Crédit Photo : Mélina

Nous continuons d’avancer dans ce dédale de rues. Après dix minutes de marche, nous passons du quartier asiatique à Little Italy, l’autre quartier réputé de New York. Dans les rues du quartier italien, ce sont majoritairement des restaurants. Chaque serveur posté devant ceux-ci essaye à tout prix de nous convaincre de manger dans le leur.

Little Italy - Crédit Photo : Mélina
Little Italy – Crédit Photo : Mélina

Nous rigolons bien lorsqu’un serveur devine que nous sommes Français. Il commence donc à nous parler dans notre langue natale et prône qu’il possède de bonnes bouteilles de vin rouge sur sa carte … Cliché ! La faim n’est pas une de nos préoccupations pour le moment et nous passons notre chemin. Un peu plus loin, nous croisons deux hommes assis sur leur banc, cigare en bouche, chemise entrouverte pour l’un et le petit pull en V pour l’autre, qui nous fixent avec leurs lunettes style aviateur. Nous voilà dans le film Le Parrain ! Nous continuons notre route et en profitons pour visiter quelques échoppes comme un glacier ou encore un commerce de pâtes fraîches. Suite à cela, nous remarquons qu’il se fait tard et que nous devons retourner sur Time Square pour la suite du programme.

Une soirée à New York

Time Square se trouvant à environ cinq kilomètres de notre position.Nous avons les jambes un peu lourdes après cette bonne journée de marche. Nous décidons de prendre un taxi. Nous sommes à New York après tout ! Comme dans les nombreux films se déroulant ici, nous levons fièrement chacun notre main en l’air et crions d’une même voix « Taxi! ». Il y a peu de chances que le chauffeur nous ait entendus, mais il nous fallait le faire ! Nous montons dans la voiture et nous indiquons au chauffeur notre destination. Malgré le nombre incalculable de coups de klaxon, nous remarquons que le compteur où s’affiche le prix monte vraiment lentement. Au final nous arrivons à Time Square après 20 minutes de trajet dans les embouteillages et nous payons en tout la maudite somme de 18$ : bluffant comparé aux tarifs en France, mais assez logique au vu du faible prix de l’essence aux États-Unis.

Cette journée est  un peu spéciale, effectivement c’est l’anniversaire de Cug. Quelle meilleure ville que New York pour fêter son anniversaire ? Nous nous rendons dans le premier bar que LaGoune avait repéré un peu plus tôt dans la journée grâce au Free Wifi d’un Starbuck. Nous arrivons justes à temps pour l’ouverture de l’Happy Hour. C’est là-bas que le dernier caribou, David, qui fait exactement le même voyage, mais avec ses parents, nous rejoint.. Nous commençons à commander des cocktails(5$), et nous partageons ensemble nos premières aventures américaines.

Pause Cocktail - Crédit Photo : Mélina
Pause Cocktail – Crédit Photo : Mélina

Nous continuons la soirée en nous rendant dans un autre bar situé en roof top d’un grand immeuble, le SkyRoom. Les prix proposés par le bar sont plus élevés, mais nous profitons tout de même de la vue exceptionnelle qu’il nous propose.

Time Square by night - Crédit photo : Mélina
Time Square by night – Crédit photo : Mélina

N’ayant pas mangé de la journée, les ventres de chacun commencent à gargouiller. C’est l’heure pour nous de faire une halte dans un des fast foods les plus renommés aux États-Unis : Five Guys ! Selon le président Barack Obama, ce sont les meilleurs hamburgers du monde. Nous devons nous forger notre propre opinion sur le sujet.

Nous commandons le plus gros hamburger que la franchise propose, en prenant tous les accompagnements possibles, et nous asseyons sur une table. La petite frite commadandée s’avère être un sac plein. Le burger dégouline de gras, nous sommes même obligés de le manger dans l’aluminium. Mais qu’est-ce que c’est bon …  une vraie jouissance pour notre palais ! C’est le ventre bien rempli que nous nous dirigeons vers la sortie et que nous rentrons en métro à notre lieu de villégiature.

Jour 3 – Goodbye Manhattan

Central Park et l’université Colombia

Le réveil est plus co;pliqué compliqué que les précédents. Tout le monde a l’esprit un peu lent, mais nous nous motivons pour notre dernière journée à New York. En plus de cela, il nous reste un immanquable à faire : Central Park ! Le temps de faire un brin de toilette et d’enfiler nos vêtements, nous voilà partis pour le métro.

Le gout du Five Guys de la veille encore sur nos papilles, nous nous arrêtons à Time Square pour y manger une nouvelle fois. Ce n’est pas très diététique, mais, encore une fois, nous sommes aux États-Unis, alors autant en profiter. C’est le ventre encore mieux rempli que nous marchons vers Central Park afin d’éliminer le peu de calories emmagasinées ces derniers jours. Nous arrivons alors dans un parc gigantesque en plein milieu de la ville.

Central Park - Crédit Photo : Mélina
Central Park – Crédit Photo : Mélina

C’est dans un endroit reposant dans lequel nous entrons. La faune et la flore sont omniprésentes, avec plein de petits écureuils.N ous essayons de les apprivoiser avec les cacahuètes du Five Guys. Les allées sont jonchées d’arbres aux multiples couleurs automnales, des gens sont allongés sur les pelouses, des artistes de rues arpentent les principaux emplacements. C’est une atmosphère vraiment relaxante, à l’opposé de la ville dynamique à peine à quelques mètres de nous. Le bruit des klaxons est remplacé par le chant des oiseaux et le craquement des feuilles tombées sur lesquelles nous marchons.

Apprivoisement Écureuil - Crédit Photo : LaGoune
Apprivoisement Écureuil – Crédit Photo : LaGoune
Allée Central Park - Crédit Photo : Mélina
Allée Central Park – Crédit Photo : Mélina

Nous passons aussi sur un petit pont surplombant le lac de Central Park, le paysage est magnifique.  À la suite de cela, nous nous enfonçons un peu plus dans forêt alors que la nuit commence à tomber.

Pont Central Park - Crédit Photo : Mélina
Pont Central Park – Crédit Photo : Mélina

Après une bonne demi-heure de marche, nous nous dirigeons vers la sortie la plus proche afin de pouvoir nous rendre à l’université Columbia. Nous longeons sur le côté le reste de Central Park qui s’avère être vraiment long. Nous marchons plus de quatre kilomètres avant d’en voir le bout. Mais c’est encore une bonne vingtaine de minutes que nous continuons ainsi avant d’arriver à l’entrée de l’université Columbia. À l’intérieur de l’enceinte, des bâtiments splendides, surtout La Low Memorial Library avec son style néo-classique et son grand nombre de marches. Nous essayons de rentrer dans un des édifices, mais l’entrée est contrôlée par un gardien qui vérifie les cartes étudiantes de chacun… Dommage !

Low Memorial Library - Crédit Photo : Mélina
Low Memorial Library – Crédit Photo : Mélina

Encore fatigués des deux journées précédentes, c’est par cette fameuse université que nous finissons notre visite de New York. Nous rentrons nous coucher avant d’aborder de nouveau les autoroutes américaines. En trois jours, nous relativisons et nous nous disons qu’on a au final pas mal visité la ville et en particulier Manhattan. C’est avec des images et des souvenirs plein la tête que nous quittons la Big Apple.

À suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *