Road Trip aux USA – Philadelphie

Cet article s’inscrit dans le récit de notre road trip aux USA. Pour lire l’article précédent, cliquez ici !

Conseil d’écoute pour cet article : Every Me and Every You – Placebo

skyline Philadelphie
Vue sur la skyline – Photo : LaGoune

À vrai dire, Philadelphie, on ne nous l’avait pas vendu. « N’y passez pas plus d’une journée ! » « Ya rien à voir si vous ne faites pas les musées ! ». Peu de personnes nous incitaient à en faire une étape de notre road trip américain. Mais c’était sur le chemin. Et, soyons honnêtes, les films américains comme Phildelphia nous avaient donné envie.

Road Trip aux USA – Jour 3 : Phildelphie

Préparation de la journée

C’est la veille au soir, au retour de Washington DC, que nous cherchons des circuits à la journée dans la ville. À force de recherche sur la blogosphère, nous finissons par trouver un circuit qui paraît très bien et téléchargeons les pages internet correspondantes ainsi que l’itinéraire Google Map sans péages (ils sont très chers aux USA) pour nous rendre sur place. Nous mettons nos réveils à 9h, pour un départ sur les coups de 10h.

Sur place : trouver à se garer et le quartier chinois

10h45. La skyline de la ville nous fait face. Les buildings, déchirant le ciel, contrastent avec les bâtiments historiques à leurs pieds. Le soleil rayonne. La journée s’annonce déjà extraordinaire.

À l’image de Washington, les parkings sont plus chers en semaine. Malheureusement, nous sommes lundi. Nous errons dans la ville sans rien trouver à moins de plusieurs dizaines de dollars. Nous commençons même à perdre espoir quand le miracle se produit : un emplacement à 15$ la journée. Ici, il faut payer d’avance, nous nous acquittons donc de la somme avant de quitter le véhicule pour partir à la conquête de la ville.

Premier constat : nous sommes dans le quartier chinois. Celui-ci grouille de personnes venues ici se procurer des denrées exclusives ou, à notre image, visiter et prendre quelques photos. Les portes et statues qui le bordent sont superbes et nous prenons le temps de flâner.

Début du circuit au marché couvert

Marché couvert Philadelphie
Marché couvert – Photo : LaGoune

Une fois la deuxième porte passée, nous dépassons la gare routière pour récupérer l’itinéraire. Celui-ci nous guide jusqu’au marché couvert, pris d’assaut par des hommes d’affaires, des enfants, des personnes âgées, tous venu ici manger à moindre coût, dans ce lieu où les enseignes lumineuses se succèdent; chacune revendiquant avoir le meilleur produit. Nous récupérons des cartes de la ville, disponibles gratuitement à l’entrée, et continuons notre chemin jusqu’au Hard Rock Café où nous bifurquons vers l’hôtel de ville.

La place de l’hôtel de ville

Hotel de ville Philadelphie
Hôtel de ville – Photo : La Goune
Hotel de ville Philadelphie
Statue autour de l’hôtel de ville – Photo : Mélina

Celui-ci est incroyable. Bâtiment historique, il est entouré de statues et monuments qui le mettent en valeur. On peut également entrer dans sa cour intérieure pour admirer la beauté de l’édifice. Nous passons ici pas mal de temps avant de revenir sur nos pas pour nous diriger vers le bas de la ville.

Le quartier de l’indépendance

Drapeau Philadelphie
Ancien drapeau américain – Photo : Mélina
Quartier de l'indépendance Phildelphie
Quartier de l’indépendance – Photo : Mélina
Quartier de l'indépendance Phildadelphie
Quartier de l’indépendance – Photo : Mélina
Quartier de l'ndépendance Phildadelphie
Quartier de l’indépendance – Photo : LaGoune
Quartier de l'indépendance Phildelphie
Quartier de l’indépendance – Photo : LaGoune

Nous arrivons dans le quartier de l’indépendance et commençons par aller voir la maison dans laquelle fut brodé le premier drapeau américain. Nous nous y arrêtons, puis traversons des rues minuscules bordées d’anciens drapeaux. On croirait un musée à ciel ouvert. Le rouge prédomine, les rues sont pavées. Nous changeons d’époque le temps d’une balade.

Le front de mer

Front de mer Phildelpie
Front de mer – Photo : LaGoune

À force de descendre, nous arrivons sur le front de mer. Un pont le surplombe et la vue y est agréable. Il fait beau, et nos pieds nous supplient de prendre une pause. L’air frais nous fait un bien fou. Nous finissons par avoir faim et reprendre le circuit.

Mémorial Vietnam et Corée

Rue de Philadelphie
Rues de Philadelphie – Photo : LaGoune
Mémorial Philadelphie
Mémorial – Photo : Mélina

Sur le chemin, nous traversons Little Italie et arrivons au mémorial des guerres de Vietnam et Corée. Ceux-ci sont moins impressionnants qu’à Washington, mais valent tout de même quelques photos. Nos estomacs nous supplient de nous hâter, nous accélérons le pas.

Arrivée dans le quartier rock

Quartier rock philadelphie
Quartier rock – Photo : Mélina

IMG_9528

Quartier rock Philadelphie
Quartier rock – Photo : Mélina
Boutique du quartier rock Philadelphie
Boutiques du quartier – Photo : Mélina

Nous voici arrivés dans un des quartiers les plus sympa de la ville. Les boutiques vendent toutes des articles improbables, et aucun bar n’est vide malgré le jour et l’heure. Les murs sont recouverts de fresques, sculptures et autres références, l’ambiance donne envie d’y rester !

I would like a cheesesteack please !

Cheesesteack Philadelphie
L’antre du cheesesteak – Photo : Mélina

Nous nous aventurons dans l’antre du Cheesesteak pour goûter la fameuse spécialité de la ville. Après une quinzaine de minutes d’attente et une dizaine de dollars perdus, nous accédons au St Graal. Et c’est délicieux ! Nous remplissons ainsi nos ventres vidés par la demi-journée de marche assez intensive.

Le centre-ville et ses rues commerçantes

Quartier résidentiel Philadelphie
Quartier résidentiel – Photo : LaGoune
Couché du soleil Phildelphie
Couché du soleil – Photo : Mélina
Buildings Philadelphie
Buildings – Photo : Mélina

Après quoi, nous décidons de remonter les rues commerçantes pour retourner au centre-ville, n’hésitant pas à entrer dans certaines shops qui nous font de l’oeil : un magasin de cupcakes, un autre de savons artisanaux, nous procédons donc ainsi jusqu’au couché du soleil. Les rayons rouges du crépuscule se reflètent sur les buildings vitrés et nous offrent un spectacle incroyable. Nous finissons par avoir mal au cou d’avoir les yeux tournés vers le ciel.

Philadelphie, I »LOVE » you

Fontaine Love Philadelphie
Fontaine Love – Photo : LaGoune

Nous finissons le circuit par la fameuse fontaine « LOVE », l’attraction touristique phare de Philadelphie. Des attrapes touristes nous proposent de nous photographier devant tous ensemble, mais nous déclinons leur proposition. Nous ne restons pas non plus trop longtemps, car nous devons rejoindre la voiture afin de monter au musée d’art contemporain.

Hotel de ville Philadelphie
Hôtel de ville – Photo : LaGoune
Philadelphie au couché du soleil
Philadelphie au coucher de soleil – Photo : Mélina

Le coucher de soleil sur la ville depuis le musée d’art contemporain

Fontaine Amor Philadelphie
Fontaine Amor – Photo : Mélina
Couché de soleil Philadelphie
Couché de soleil sur la Skyline – Photo : LaGoune

Nous retraversons alors les quartiers découverts le matin avec la tombée de la nuit. Ceux-ci s’agitent : les bureaux sont en train de fermer, et les habitants sont dans les rues. Ce qui est sûr, c’est que cette ville vit. Nous récupérons la voiture pour monter jusqu’au musée, duquel nous admirons la fin du coucher du soleil sur la skyline.

Philadelphie, finalement si peu vendue par nos amis, aura été un vrai coup de coeur. Outre son patrimoine historique fort, la ville vit et rayonne. Son dynamisme communicatif nous aura bercés tout au long de cette incroyable journée. C’est le sourire aux lèvres que nous rentrons, car demain, c’est New York qui nous attend !

 

 Bonus : Philadelphie fait le mur

Philadelphie est connue pour ses muraux cachés un peu partout dans la ville. Si vous y allez, partez donc à leur recherche ! Voici quelques photos de nos trouvailles urbaines :

 

Mural

Mural

Mural

Mural

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *