Road Trip aux USA – Les Appalaches et Washington DC

Conseil d’écoute pour cet article : America – Dusty Kid

Drapeaux
Drapeaux américains autour du Washington Monument – Passage de douane – Photo : LaGoune

La Préparation du Voyage

Ce voyage, nous avions décidé d’en faire le point culminant du séjour. Nous étions avertis avant même notre arrivée sur le continent américain que nous aurions des vacances mi-octobre, et nous nous devions d’aller voir les USA. Au départ, nous parlions juste de New York. Mais après tout, Philadelphie n’est pas loin. Et Washington, non plus. Et Boston, c’est à côté ! De fil en aiguille, nous voilà avec un circuit de 3100 km et 4 villes en 9 jours.

Pour celui-ci, pas question de dormir dans la voiture : les journées étaient prévues intenses, et nous voulions vraiment en profiter. Airbnb nous est apparu comme la solution d’hébergement la plus évidente. Toujours dans un  but d’économie, nous avions choisi des logements hors des villes principales. La voiture fut réservée sur Discount Car : le supplément USA n’y est pas si cher, et nous avons la gratuité du second conducteur depuis notre inscription au programme de fidélité. En quelques clics, nous étions là, avec un voyage. Et quelle aventure !

Washington DC
Washington DC – Photo : LaGoune

Jour 1 – Passage de douane et traversée des Appalaches

Le départ

Samedi matin, 7h. LaGoune est parti chercher la voiture, mise à disposition à 7h30. Bien évidemment, nous avons choisi de passer la frontière lors du seul week-end de trois jours du mois d’octobre, il faut donc y aller sans plus tarder. Pour la première fois, nous, les backpackers, partons avec des valises bien remplies, et, surtout, avec nos passeports et papiers d’immigration.

8h30, nous ne sommes toujours pas partis bien évidemment. Les derniers réglages du GPS sont en cours : nous téléchargeons les maps, car bientôt nous n’aurons plus de données mobiles, et notons les adresses exactes de nos hébergements.

9h, nous sommes sur le pont. La vue sur Montréal est splendide, mais il y a beaucoup trop de coussins dans la voiture. Deux par personne, c’était un peu surestimé. Nous prenons quelques photos et chantons à tue-tête les chansons de notre playlist caribous. Il fait beau, et nous arrivons à la douane.

Le passage de douane

Douane
Passage de douane – Photo : Mélina

N’ayant pas encore notre carte verte, il nous faut 6$ américains tête pour passer la frontière, que nous avions changée au niveau du duty free. Nous arrêtons notre voiture et donnons nos passeports à l’agent. Le douanier nous oriente vers une salle où nous devons attendre l’appel de notre nom. 11h, nous sommes toujours assis, et abandonnons d’essayer de respecter le « cellphone forbidden in this area ». L’appel vient enfin, suivi de prises d’empreintes digitales et paperasse à gogo. 11h30, nous voici enfin autorisés à circuler sur le continent américain.

Notre premier diner

Déjà affamés, nos conversations s’orientent très vite vers des « on mange quand ? ». En général, nous préférons cuisiner nos repas à l’avance, mais le passage de la douane nous a empêchés d’emmener des provisions. Nous voulons manger dans un diner, façon Pulp Fiction, même sans portefeuille « Bad Mother Fucker » à portée de main. Nous trouvons assez rapidement un Friendly’s à Plattsburgh, où nous choisissons de nous arrêter.

Comme dans tout diner digne de ce nom, les boissons sont en free refill : pour le prix d’un verre, on vous ressert durant tous le repas. Une partie d’entre nous opte pour des assortiments type dips&tips (nachos, peaux de pomme de terre, curving fries, oignon rings) tandis que d’autres craquent pour des burgers. Nous arrosons le tout de soda, milk-shakes et cafés trop dilués, plus de doute, nous sommes aux États-Unis ! C’est le ventre bien plein que nous payions une addition correcte (une quinzaine de dollars américains) et reprenions la route.

La traversée des Appalaches

La voiture et les Appalaches
La voiture, au cœur des Appalaches – Photo : Mélina

Celle-ci est superbe. Nous arrivons dans les montagnes sous un soleil rasant, juste à temps pour l’été indien ! Les couleurs rouges percent les forêts vertes et viennent se refléter dans les lacs. Pendant que la voiture poursuit sa course, nous ne quittons pas la fenêtre des yeux et profitons des paysages incroyables. Les routes américaines sont de mauvaises qualités, mais nous nous amusons à remarquer qu’il y a des arrêts texto. Et puis, c’est toujours drôle de croiser un policier portant un chapeau de cow-boy. C’est fou comme les USA « ressemblent aux USA ». Nous continuons ainsi notre route vers le sud jusqu’au coucher du soleil.

De New York à Philadelphie – Quand la route n’est plus si évidente

Nous dépassons New York de nuit. La vue sur la skyline est incroyable depuis la route. Mais c’est à cet endroit que les choses se compliquent. Nous l’avons dit (et nous vous le redirons), les routes américaines sont abîmées, mal foutues, et la signalisation est loin d’y d’être optimal. De plus, les noms de ville sont tous abrégés, et un numéro de sortie peut être décliné en dix lettres. C’est entre les deux grandes villes que nous manquons de nous perdre. Heureusement, notre hôte, adorable, nous envoie les directions et nous finissons par retrouver la bonne route.

L’arrivée chez notre hôte

22h, notre voiture se gare devant une jolie maison de suburb qui sera notre chez nous pour les trois prochaines nuits. Sarah, notre hôte, est géniale. Nous nous installons tranquillement puis éditons l’itinéraire du lendemain. LaGoune, LeCug et Bastien font les courses au Walmart, qui constitue une attraction à part entière : tout y est surdimensionné. Nous finissons par nous endormir vers 1h du matin, déjà impatients d’attaquer la journée du lendemain.

Jour 2 – Washington DC

Le lever à 7h30 est difficile. Le temps de se doucher, nous décollons sur les coups de 8h30. Washington se situe à 2h de route, mais il y a peu de circulation le week-end, nous arrivons donc vite à destination. Première chose : nous apercevons le toit du Capitole en travaux. C’est triste mais c’est le jeu quand on est touristes : parfois, certains sites sont en rénovation. Nous nous garons à deux pas de la maison blanche dans un parking souterrain pour 15$ la journée : Washington, tout comme Ottawa, voit le prix de ses parkings diminuer le week-end.

La Maison Blanche

Maison Blanche Washington
Maison Blanche – Photo : LaGoune

Nous marchons jusqu’à la maison blanche et prenons le temps de la photographier. Ce qui est sûr, c’est qu’elle porte bien son nom. Les touristes se battent pour prendre des photos devant les grilles. Nous abandonnons vite l’agitation du lieu pour nous diriger vers le Washington Monument.

Monument

Obélisque Washington
Monument – Photo : Mélina

On ne peut clairement pas le louper : il surplombe le centre de Washington, entouré de sa quantité impressionnante de drapeaux américains. Nous prenons encore une fois le temps de le photographier. La pelouse qui l’entoure est vide. En vérité, c’est même la ville qui est vide. Pas étonnant lorsque l’on sait que la majeure partie des immeubles sont en réalité des bureaux.

Le Mall

Mall - Washington
Autour du Mall – Photo : Mélina

Nous continuons vers le Capitole, longeant ainsi les nombreux musées de la capitale. Ceux-ci sont entièrement gratuits, et tous vaudraient la visite. Mais nous ne sommes là que pour une journée, nous ne nous arrêtons pas.

Un repas de Ribbs façon House of Cards

Ecureuil Washington
Ecureuil au détour d’un chemin – Photo : LaGoune

Midi sonne. Nous avions anticipé et repéré sur internet plusieurs restaurants. Évidemment, tous fans de la série Netflix, nous ne pouvions penser à Washington sans avoir une envie insoutenable de ribbs. Malheureusement, Francky n’existe pas et son restaurant non plus. Nous nous rabattons sur une autre enseigne conseillée par les blogueurs, dans laquelle nous dévorons suffisamment de côtes levées pour le siècle à venir.

Sur les traces de Franck Underwood : le Capitole, le Parlement et la bibliothèque du Parlement

Capitole Washington
Capitole – Photo : LaGoune
Parlement Washington
Parlement – Photo : LaGoune
Bibliothèque Washington
Fontaine devant la bibliothèque du parlement – Photo : LaGoune

Nous roulons presque quand nous abandonnons notre table. Mais pas d’inquiétude, notre circuit de 13km aura sûrement raison de nos calories en trop. Nous nous rendons donc au Capitole, qui, bien qu’en travaux, est majestueux. Juste en face, nous trouvons le Parlement et sa bibliothèque. Nous sommes vraiment au milieu des décors d’une de nos séries préférées, et au cœur politique même d’un des pays les plus marquants de notre siècle. C’est quelque chose.

Le Jardin botanique et le musée de l’aérospatial

Jardin Botanique Washington
Jardin botanique – Photo : LaGoune
Jardin Botanique Washington
Jardin botanique – Photo : LaGoune

Nous continuons le tour du Mall, mais cette fois-ci de l’autre côté. À la recherche de toilettes, nous entrons dans les jardins botaniques et nous y perdons. Ceux-ci sont très riches et nous regrettons de ne pas avoir le temps de nous attarder. Nous nous rendons juste à côté au musée de l’aérospatial et prenons le temps de faire deux expositions. Toujours la même frustration, mais c’est le jeu lorsqu’on choisit de ne passer qu’un jour dans une ville.

Le Lincoln Mémorial

Lincoln Mémoial Washington
Lincoln Mémorial – Photo : LaGoune
Lincoln Mémorial Washington
Lincoln Mémorial – Photo : LaGoune
Lincoln Mémorial Washington
Lincoln Mémorial – Photo : LaGoune
Lincoln Mémorial Washington
Lincoln Mémorial – Photo : Mélina

Nos pieds commencent à protester contre notre traversée, mais nous continuons notre route vers le Lincoln Mémorial. C’est là-bas que nous retrouvons tous les touristes perdus à la Maison Blanche. Le lieu grouille de monde. Chacun est là pour prendre sa photo, son selfie ou envoyer une géolocalisation. Le lieu est incroyable. Le soleil commence à se coucher sur la ville, et c’est sous un soleil rasant que nous prenons le chemin de la voiture.

Mémorial de la guerre au Vietnam et de la guerre en Corée

Tombes fleuries Washington
Tombes fleuries – Photo : Mélina
Mémorial Corée Washington
Mémorial de la Guerre de Corée – Photo : Mélina
Mémorial Vietnam Washington
Mémorial de la guerre du Vietnam – Photo : Mélina

Sur la route de celle-ci se trouve le mémorial du Vietnam ainsi que celui de Corée. Ces lieux, encore fleuris par des veuves, mères et enfants, sont à glacer le sang. Les statues froides rendent hommage aux soldats tombés trop tôt. Nous découvrirons bientôt qu’un lieu de ce type existe dans chaque ville américaine.

Obélisque Washington
Couché de soleil sur Washington – Photo : LaGoune
Couché de soleil Washington
Couché de soleil sur Washington – Photo : Mélina
Cimetière Miliaire Washington
Cimetière militaire – Photo : LaGoune

 

Un détour par Georgetown

Georgetown Washington
Georgetown – Photo : LaGoune
Georgetown Washington
Georgetown – Photo : Mélina
Georgetown Washington
Georgetown – Photo : Mélina
Georgetown Washington
Georgetown – Photo : Mélina

En reprenant la voiture, nous passons devant le Pentagone et le cimetière militaire pour finir dans le quartier de Georgetown. Nous n’aurions pas eu l’idée de nous rendre là-bas sans les conseils de la blogosphère. Et c’est là-bas que nous trouvons enfin la vie de cette ville. Tous ces monuments et cette architecture étaient splendides, mais la ville fantôme n’était peuplée que de touristes jusque là. Les habitants sont en fait ici, dans ce très joli quartier bourgeois. Nous y prenons un café, prétexte pour utiliser le Free Wifi, et quittons la capitale des États-Unis, avec l’espoir, peut-être, d’y revenir un jour.

Washington DC
Washington DC – Photo : Mélina

Découvrez notre visite d’Ottawa !

3 réflexions sur “Road Trip aux USA – Les Appalaches et Washington DC

    1. Deine Sci&3khe#n9;s schauen toll aus liebe Katharina. Da wird sich jeder soooo glücklich schätzen, eines zu ergattern. glg DunjaP.S. Danke… Heute kam die Post mit dem Kit an, ich habe mich riesig gefreut. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *